Association Boris Mouravieff
portrait Boris Mouravieff

La connaissance traditionnelle

LE PROBLÈME DE LA CONNAISSANCE

Depuis la plus haute antiquité, l’homme a cherché à résoudre le problème de la Connaissance absolue. Une formule initiatique classique dit : cherche à saisir cela, en apprenant quoi, tu sauras tout. On enseignait aux néophytes que pour tout comprendre il est nécessaire de savoir très peu, mais que pour saisir ce peu de choses il faut apprendre beaucoup.

Dans cet ordre d’idées, la notion de Gnose représentait dans l’esprit des Anciens, non pas une simple connaissance, mais la Connaissance vivifiante, supérieure à la Raison et à la Foi. Gnôsis – la Gnose – apparaissait alors comme la Sagesse mystérieuse et cachée, selon la parole de saint Paul.

 

LA TRADITION ÉSOTERIQUE

Si la Tradition — et les enseignements qui s’y rattachent — suit l’évolution historique de l’Homme et de la Nature depuis leur création, elle n’apparaît généralement pas au grand jour. Un enseignement ésotérique* a toujours été donné à certaines personnes, mais le plus souvent dans le cadre d’une transmission orale. La tradition ésotérique chrétienne, notamment, s’est conservée intacte au cours des siècles à l’abri de l’hermétisme.

L’hermétisme a constitué pendant très longtemps une sauvegarde. Mais il faut constater que les circonstances ont changé. L’époque actuelle demande que cet enseignement soit ouvert bien plus largement et que le rideau soit partiellement levé.

Ainsi, se trouvent facilitées les recherches de ceux qui veulent saisir le sens vrai de la vie, comprendre la tâche qui incombe à l’homme dans l’Ere au seuil de laquelle nous nous trouvons.

* Le terme « ésotérique » qualifie ici un approfondissement dans l’interprétation des textes sacrés, associé à des méthodes de perfectionnement de l’être. Il peut également désigner cette Connaissance qui tend à unifier chez l’homme, les dons de la Révélation et les fruits des efforts personnels.

 

LA CRISE DU MONDE MODERNE

Les crises répétées et aggravées qui affectent notre monde moderne amènent à penser que l’humanité est parvenue à un tournant important de son histoire. La civilisation purement intellectuelle qui engendra l’esprit cartésien se trouve aujourd’hui dépassée et la logique de l’Histoire réclame un esprit nouveau.

L’homme contemporain sait toujours que le « corps est plus que le vêtement », mais il oublie le plus souvent l’essentiel, à savoir que « l’âme est plus que le corps ».

Et le Moi dont il est si fier s’avère insuffisant pour faire face à la crise actuelle car il est fluctuant et multiple.

Il devient urgent pour l’homme d’acquérir la conscience de la place qu’il occupe dans un processus cosmique dont il fait partie et au développement duquel il participe.

 

L’HOMME, AU CENTRE DU PROBLÈME

Toutes les traditions s’accordent sur le fait que, à chaque grand tournant de l’histoire, l’homme est au centre du problème , et c’est de la solution positive du problème de l’homme que dépend la solution du problème de l’humanité.

Elles rappellent que l’homme ne devient Homme qu’en passant par la « deuxième naissance ». Mais quelles sont les conditions — et notamment quelle est la part de l’homme — nécessaires pour la réalisation de cette deuxième naissance donnant vie à l’Homme nouveau, pour reprendre la terminologie de saint Paul ?

C’est pour trouver la réponse à cette question que de plus en plus nombreux sont ceux qui se sentent portés vers les recherches ésotériques, questionnant les traditions, dont chacune est une forme de la Tradition Unique, adaptée à la mentalité du groupe humain concerné.

 

« GNÔSIS » UN ACCÈS À LA CONNAISSANCE POUR AUJOURD’HUI

Au cours du siècle dernier, certaines voix se sont fait entendre pour rendre public les éléments d’uneconnaissance jusqu’ici réservée à un petit nombre. Nous avons jugé bon de rappeler que, parmi ces voix, figure celle de Boris Mouravieff (1890-1966) qui a laissé un ouvrage de référence remarquable, « GNÔSIS », particulièrement utile pour tous ceux qui cherchent la Voie vers l’Homme nouveau annoncé par saint Paul.

Dans sa recherche des moyens pratiques pour découvrir le véritable Moi humain, l’auteur de « Gnôsis » remonte aux sources de la connaissance traditionnelle et, par une synthèse avec la connaissance acquise, positive, indique la voie d’un développement qui doit aboutir à l’Homme nouveau, spirituellement éveillé, toujours égal à lui-même et dont la logique de l’Histoire réclame impérieusement la venue.

GNÔSIS est un ouvrage en trois tomes paru en 1961. Il présente de façon rigoureuse et dans un langage contemporain, la doctrine ésotérique chrétienne qui s’appuie sur la tradition de l’orthodoxie orientale.

GNÔSIS constitue un outil de travail destiné aux chercheurs de vérité de notre temps, de toutes confessions, souhaitant approcher et approfondir cette « Sagesse divine, mystérieuse et cachée » dont parlent les Écritures.

 

L’association Boris Mouravieff

Regrettant la trop grande discrétion de ce titre sur les rayons des libraires, même spécialisés, l’association Boris Mouravieff s’est fixée pour but principal de veiller à la pérennité de l’ouvrage.

On trouvera dans les autres pages de ce site des informations détaillées sur l’ouvrage, sur son auteur ainsi que sur l’Association.

 

 

Association Boris Mouravieff – 60 rue Maurice Ripoche 75014 Paris – contactez-nous