Association Boris Mouravieff
portrait Boris Mouravieff

Le premier degré, cycle éxotérique, correspond à l’enseignement primaire
et à pour but de fournir au disciple l’instrument de travail.

Tome premier Cycle exotérique


AVERTISSEMENT AU LECTEUR

AVANT-PROPOS

INTRODUCTION

Première Partie
L’HOMME

CHAPITRE PREMIER

La vie intérieure de l’homme. L’instabilité du Moi. L’introspection comme méthode de travail. Ce que l’on constate par l’introspection. Les trois courants de la vie psychique. La limaille. Le frottement, la chaleur, la soudure. La Loi du Hasard ou de l’Accident. La pluralité du Moi. Qu’est-ce que l’homme ? Le corps et l’âme. La Personnalité. Les trois centres psychiques.

CHAPITRE II

Savoir et comprendre. La conscience et ses fonctions. Quatre niveaux de conscience : subconscience, conscience de veille, conscience du Moi réel et Conscience. Problème de l’être. Quatre niveaux de l’être. Contenant et contenu. Savoir, comprendre et savoir-faire.

CHAPITRE III

La Personnalité en tant qu’organisme jouissant d’une certaine autonomie. Le lien intime avec le corps. Maîtrise de ce dernier. La pose du Sage. Étude de la structure de la Personnalité. Les trois centres psychiques : intellectuel, émotif et moteur , leur structure. Les trois types fondamentaux de l’homme extérieur : hommes 1, 2 ou 3. Leurs caractéristiques.

CHAPITRE IV

Les trois Moi de l’homme : le Moi du corps (physique), le Moi de la Personnalité (psychique), le Moi réel (spirituel). Leurs rapports en théorie et en pratique. Les 987 petits moi résultant des combinaisons possibles des trois centres et de leurs secteurs.

CHAPITRE V

Le Moi physique comme conscience du corps : son champ d’action. Le Moi psychique comme conscience de la Personnalité. L’illogisme de la vie psychique de l’homme. Explication de sa continuité apparente. Conflits intérieurs et extérieurs. Tampons. Le mécanisme auto-tranquillisateur. Divers cas de soudure. Grumeaux. Cas pathologiques. Dédoublement et dissolution de la Personnalité. Le nombre constant d’éléments composant la Personnalité. La Personnalité de l’enfant. Formation du caractère.

CHAPITRE VI

La Personnalité de l’homme adulte. Ses composantes. Position active et dominante de la Personnalité chez l’homme extérieur. Manifestations du Moi réel. L’homme pris non plus comme une donnée, mais comme une possibilité. Faculté d’évolution. Résistance de la Personnalité. Notion générale de l’ésotérisme et ses trois degrés. Les influences « A » et « B ». Formation d’un quatrième centre dit centre magnétique.

CHAPITRE VII

Les centres supérieurs et leur structure. Conditions de leurs rapports avec la Personnalité. Les liens entre les centres inférieurs et la croissance du centre magnétique. Répercussions de son développement sur la Personnalité de l’homme extérieur. Instrument de la morale chez l’homme extérieur. Jonction avec les centres supérieurs. Homme 5, 6 et 7.

Deuxième partie
L’UNIVERS

CHAPITRE VIII

L’homme en tant que partie intégrante de l’Univers. Conception de l’Univers comme organisme vivant. Le double sens de l’existence de l’homme. La Loi Générale et la Loi d’Exception. L’Absolu. Son état non manifesté et la manifestation. Les trois conditions fondamentales de la création : l’Espace, le Temps et l’Équilibre. Trois principes de base de la vie : statique, dynamique et neutralisant. Éternité. Accomplissement. Notion générale de la structure de l’Univers.

CHAPITRE IX

La première loi fondamentale de l’Univers créé : la Loi de Trois. Discernement entre les influences « A » et « B ». Structure du Rayon de Création. Lois-rectrices correspondant à chaque éch elon du Rayon de Création.

CHAPITRE X

Fonctionnement de l’Univers créé : la seconde loi fondamentale de l’Univers créé, la Loi de Sept ou Loi d’Octave. Principe d’Équilibre. Problème matière-énergie.

CHAPITRE XI

Plan de la Création et son application. L’Octave Cosmique. L’Octave Latérale, son fonctionnement et sa signification par rapport à l’Octave Cosmique.

CHAPITRE XII

Vie de l’Univers au long du Rayon de Création. Système des Cosmos. Signification des noms attribués aux différents échelons du Système des Cosmos. Octaves ascendantes et descendantes.

CHAPITRE XII

Principe de Relativité. Notion objective et subjective du Temps. Les unités du Temps. La table d’équivalence. Le rapport constant entre les différentes unités du Temps : impression, respiration, veille et sommeil, vie. Table de l’évolution. Dimensions de l’Espace et du Temps. Leur parallélisme.

CHAPITRE XIV

Principe d’Équilibre. Principe d’Imperfection. Vie-Amour-Mort-Individualité. Couple parfait formé de deux êtres polaires. Karma. Influence du principe d’Équilibre sur la Loi de Sept, permettant entre autres d’expliquer la nutrition de l’Univers. Rapports organiques existant entre la forme et le contenu.

Troisième partie
 LA VOIE

CHAPITRE XV

Définition de la Voie. L’Illusion. La Voie et la brousse. Le Sentier et le chemin d’Accès à la Voie. Pour celui qui s’engage dans la Voie, le retour est interdit : la Voie est à sens unique. La résistance de la Loi Générale aux recherches de la Voie. L’évolution de la Personnalité et la naissance de l’Individualité. Le Moi réel et la Vie réelle.

CHAPITRE XVI

Faillite morale à laquelle mène la vie extérieure. L’homme extérieur éprouve le besoin de rechercher la Voie lorsqu’il constate et reconnaît sa propre faillite morale. Aménagement de la « cage » intérieure à l’abri des influences « A ». Discrimination entre les influences « A » et « B ». Non-confluence et non-considération intérieures. Considération extérieure. Le levain des Pharisiens. Le combat invisible. Le Mystère d’Accomplissement.

CHAPITRE XVII 

Mentir et voler sont les caractéristiques dominantes de l’homme extérieur. Différentes catégories du mensonge. Cessation du mensonge à soi-même : condition première de succès dans la recherche de la Voie. L’accès à l’Amour supprime le mensonge. L’accès à la Vérité affranchit de l’esclavage. Indépendance. Salut. Le succès s’obtient par des efforts conscients conjugués avec la grâce divine. Quatre éléments sont à la base des progrès dans la recherche de la Voie. Méthode négative et méthode positive.

CHAPITRE XVIII

Relations entre l’homme et la femme vues sous l’angle ésotérique. Le rôle de la femme dans la chute et la rédemption. La femme inspiratrice. Les trois chemins d’Accès à la Voie. Les buts possibles à atteindre. Le problème de l’homme nouveau. Les types représentatifs de l’élite pris dans l’évolution historique. Quatre modes de perception, d’étude et d’influence sur le monde extérieur : Philosophie, Religion, Science et Art. L’alternance des types 2 et 3 dans le passé. L’époque actuelle tend à favoriser l’apparition des hommes 4, agents d’une synthèse dont le but est de résoudre le dilemme entre cataclysme et apparition d’une Nouvelle Terre (selon la prophétie de saint Pierre). Le centre magnétique de l’humanité, actuellement en formation, dans son ensemble.

CHAPITRE XIX

Être et paraître. Confusion entre ces deux notions chez l’homme extérieur. Le principe d’Imperfection comme condition première de la Création. Le sens de la Création réside dans la réalisation à partir du Zéro d’une Unité semblable à l’Infini, composée d’une infinité d’unités issues de zéros imparfaits qui représentent les Âmes après la chute. Accomplissement. Résurrection générale et évolution ésotérique. La doctrine du Présent. Le Présent se situe hors du Temps. Le Présent de l’homme extérieur. La fente. Les trois dimensions du Présent.

CHAPITRE XX

Les exercices ésotériques ont pour but l’acquisition du Présent réel. La maîtrise du corps, de la Personnalité et la prise de contact avec les niveaux supérieurs de la Conscience. Huit groupes d’exercices physiques et psychiques entre lesquels la technique de la respiration constitue une passerelle. Constatation passive. Groupe supérieur d’exercices : la concentration, la contemplation et l’extase. Schéma de la Voie. Les sept tronçons et les trois Seuils : le passage du premier conduit de la brousse à l’Escalier qui, à son tour, conduit au deuxième Seuil. Celui-ci franchi, le disciple entre dans la Voie proprement dite qui le mène vers le troisième Seuil. Fin de l’évolution possible dans les conditions terrestres. Description des étapes de la Voie.

CHAPITRE XXI

Le fossé entre le vouloir et le pouvoir chez l’homme moderne. L’évolution permet de combler ce fossé. Savoir — comprendre — savoir-faire. L’Androgyne. Le retour à l’unité pré-adamique par la fusion de deux Individualités polaires. L’arrêt de la croissance et du développement de la Personnalité comme obstacle à une telle fusion. La Personnalité doit être développée au long de l’Escalier jusqu’à son expression intégrale. Le désir, la foi, la force, le discernement. L’Amour. Le plan de l’éternité comme domaine du possible. Réalisation dans le temps. La pseudo-réincarnation. La réincarnation vraie : consciente, volontaire, individuelle, située entièrement dans le temps. Le film originel tel qu’il est conçu dans l’éternité. Son introduction dans le temps. Le retour éternel, dans une soi-disant réincarnation, inconsciente, involontaire et non individuelle. Les équipes. Les mouvements libres de l’homme extérieur chargent le film originel. Le Karma. Les efforts conscients peuvent transformer le film, qui tourne approximativement en une spirale. La pseudo-réincarnation collective, le travail conscient sur le film, la neutralisation du Karma et le retour au film originel. Le raccourci ésotérique par le travail conjugué et par les efforts conscients de deux êtres polaires, formant un microcosmos à eux deux. L’importance primordiale de trouver et reconnaître l’être polaire. Condition préalable : renoncement aux mouvements libres. Critères de polarité. Le franchissement du premier Seuil demande un renoncement , celui du deuxième Seuil, un programme positif.

POSTFACE

BIBLIOGRAPHIE

Association Boris Mouravieff – 60 rue Maurice Ripoche 75014 Paris – contactez-nous